Feldenkrais : la capacité de sentir la différence

If I hold a twenty pound weight, I cannot detect a fly landing on it because the least detectable difference in the stimulus is half a pound.
On the other hand, if i hold a feather, a fly landing on it makes a great difference.
Obviously then, in order to be able to tell the differences in exertion one must first reduce the exertion.
Finer and finer performance is possible only if the sensitivity, that is, the ability to feel the difference is improved.
Moshe Feldenkrais

Signification :
Si je porte une chaise à bout de bras et qu’une mouche vient se poser dessus, la difference de poids n’est pas decelable.
En revanche, si je tiens une plume, une mouche atterrissant dessus fait une grande différence.
En s’appuyant sur la loi de Weber-Fechner, Moshe Feldenkrais explique qu’il nous faut clairement réduire l’effort physique afin de pouvoir sentir les différences dans l’exercice physique.
L’augmentation de la qualité de la performance est possible seulement si la sensibilité, c’est à dire la capacité de sentir la différence, est améliorée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.