La méthode Feldenkrais aide à améliorer l’arthrose

Une étude démontre les bienfaits du Feldenkrais sur des personnes souffrant d’arthrose de hanche. Article de Robert Webb, Luis Eduardo Cofré Lizama and Mary P. Galea

Une série de cours de Méthode Feldenkrais tenue deux fois par semaine pendant 30 semaines a abouti à des améliorations au test « Four Square Step » sur l’équilibre dynamique et a aussi changé la démarche d’adultes plus âgés atteints d’arthrose, selon une recherche récente.

L’étude, « Bouger Avec Aisance : la Méthode Feldenkrais pour les personnes avec de l’arthrose, » était une étude potentielle impliquant 15 personnes avec un âge moyen de 67 ans. Pour être inclus dans l’étude, les sujets devaient être diagnostiqués avec de l’arthrose de la hanche et aussi être capables de se relever du sol, de marcher pendant six minutes et de gérer leur douleur.

Pour l’intervention, les cours d’une heure de « Bouger Avec Aisance » ont eu lieu deux fois par semaine durant trois segments de 10 semaines chacun avec une pause courte entre les segments, pour un total de 30 semaines et 60 cours. Le but principal du programme était d’améliorer le fonctionnement de la hanche, du genou et de la cheville pour améliorer le fonctionnement général, et chacun des trois segments de 10 semaines avait un thème.

Le premier segment s’est porté sur l’augmentation de l’attention, du soin à soi-même et de la gamme de mouvement. Le deuxième segment s’est concentré sur le fonctionnement du bassin et des membres inférieurs, et la troisième section s’est concentrée sur l’amélioration de l’équilibre et de la marche à pied, aussi bien que l’intégration du fonctionnement de la cheville, du genou et de la hanche pendant la marche à pied.

Les critères d’évaluation pour cette étude ont été mesurés avant et après le programme de 30 semaines. Les évaluations ont inclus le test chronométré de s’accroupir et remonter pour la fonction physique, le « Four Square Step Test » sur l’équilibre dynamique, le test de monter un escalier pour la puissance des jambes et le test de promenade de six minutes pour l’endurance.

« Pour l’analyse de la démarche, des marqueurs réfléchissants ont été attachés selon le modèle de démarche «  Vicon Plug-in », » exposent les auteurs de l’étude. « Un système de mesure de mouvement à huit caméras et trois plaques de force d’AMTI ont été utilisés pour prendre des données cinématiques et cinétiques à la cheville, au genou et à la hanche. »

Il y avait aussi une évaluation de qualité de la vie, l’indice d’arthrose des universités Western Ontario et McMaster et le Profil d’Activité Humain, qui mesure l’activité physique. Les remarques des participants sur le programme ont été rassemblées à la fin des 30 semaines de cours.

« Les résultats, la haute participation aux cours et le retour d’information d’enquête indiquent qu’une série de 30 semaines de cours de Feldenkrais tenues deux fois par semaine était faisable pour la population concernée et peut être acceptable pour d’autres personnes avec [de l’arthrose], » exposent les auteurs de l’étude. « Les leçons ont mené à des améliorations pour le test « Four Square Step » et à des changements de la démarche. »

Sources: Merri Community Health Services, Coburg, Australia; MOVE Research Institute, Amsterdam, Netherlands; Department of Medicine, University of Melbourne, Parkville, Australia. Originally published in September 2013 in Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine.

Commentaires

  1. a écrit

    Merci pour tout … un sujet d’actualité .. l’arthrose fait de ravage autour de nous .. espérant qu’un traitement radical ou une prise en charge complète voir le jour prochainement … bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.