Feldenkrais et psychanalyse : écologie de l’esprit (2/2)

« La psychanalyse, ou la méthode Feldenkrais, sont des assistances à l’introspection d’un autre genre, mais qui visent bien en effet aussi à amener de la lumière dans des zones d’ombres, l’insu des désirs et des conflits internes, ou l’insu de l’organisation musculo-squelettique. L’analyste comme le praticien feldenkrais tendent un miroir au sujet dont il peut se saisir pour changer, et l’un des  méta-enseignements du Feldenkrais est de se rendre compte que le simple fait de porter notre attention sur une zone d’ombre a des effets concrets sur elle. » Ecrit par Valérie Marange le 19 janvier 2014. Lire l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.