Libérer le mouvement en douceur – Faire Face

Se réapproprier son corps, redevenir ami avec lui, tel qu’il est et tel qu’il continu à se transformer. C’est ce que permet la pratique de la méthode Feldenkrais auprès de personnes en situations de handicaps moteurs. Quelques participants témoignent.

Article paru dans le mensuel Faire Face d’avril 2011, le magazine des personnes ayant un handicap moteur et de leur famille. Lire l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.