Jeff Haller à propos de l’enseignement de Feldenkrais

Jeff Haller parle de l’enseignement dispensé par Moshe Feldenkrais à Amherst en 1980-1981

JEFF HALLER – 

Moshe dit qu’il y a une différence entre apprendre à prendre soin de votre conditionnement et apprendre à prendre soin de vous-même. D’accord ? Et ça, c’est un paradoxe. Parce que les étudiants du programme de formation, ce sont eux qui mettent en place le processus de prise de notes. Vous n’en êtes pas encore là, mais ils mettent en place le processus de prise de notes, et Moshe leur dit, en gros, « Le but de ces notes c’est qu’à la fin du programme vous ayez quelque chose qui vous permette de définir une valeur pour vous-même. » D’accord ?
Il essaie d’enseigner aux gens à prendre soin d’eux-mêmes, et le processus de Prise de Conscience par le Mouvement est conçu pour que vous puissiez prendre soin de vous au lieu de vous intéresser à ce que vous avez fait par le passé, et ce que vous avez fait par le passé c’est essayer. Il s’agit de créer ces séparations en vous.

Dans un de ses cours, il parle de la différence entre les exercices et l’apprentissage. Il dit, écoutez, si vous exécutez ces exercices dans le but d’obtenir quelque chose, c’est comme dans le Zen, si vous pensez que vous méditez afin d’obtenir quelque chose, ce n’est pas de la méditation. Si vous suivez ce processus pour obtenir un résultat, ce résultat sera perdu cinq minutes après la fin du cours. Si vous apprenez à être dans le processus, ce processus qui, à l’aide du cortex préfrontal, vous permet de prendre conscience de la discrimination qui a lieu dans le cortex sensoriel moteur, alors ce processus module le système limbique et apaise l’esprit. Cela vous amène à une façon d’être avec vous-même profondément différente, c’est ce dont il parle sans cesse.

[Par exemple, ] cette leçon, on pourrait la voir comme une leçon sur les ischio-jambiers, mais ce n’est pas le cas. J’enseigne cette leçon afin que vous fassiez l’expérience de vous-même d’une façon inédite, afin que vous découvriez une tonicité différente de votre expérience musculaire habituelle qui contenait votre histoire. Et c’est ce qu’il fait sans cesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *